Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Etude Saint-Seurin, Agence immobilière BORDEAUX 33000

Saviez-vous qu'une réplique de la Statue de la Liberté existe à Bordeaux ?

Publiée le 31/08/2016

La réplique de la Statue de la Liberté new-yorkaise trône fièrement place Picard à Bordeaux, dans le quartier des Chartrons. Après plusieurs péripéties, elle est enfin de retour depuis mars 2012. 

C'est le sculpteur français, Frédéric-Auguste Bartholdi (1834-1904), créateur de la fameuse Statue de la Liberté offerte aux américains en 1886 pour célébrer le centenaire de leur Déclaration d'Indépendance, qui a réalisé lui-même cette réplique. Partout dans le monde, le succès de la statue de New-York a poussé de nombreuses villes à ériger des répliques, dans des dimensions cependant plus modestes. 

Dans la deuxième moitié du XIXème siècle, la ville de Bordeaux souhaite installer sur la place des Quinconces une fontaine monumentale, un concours est alors lancé. C'est Bartholdi qui obtiendra le premier prix. Cependant, le projet, trop coûteux ne verra jamais le jour à Bordeaux. 

En 1881, les habitants de la place Picard se plaignent d'une borne-fontaine installée sur la place, dangereuse en hiver. Ils rédigent donc une pétition pour l'installation d'une fontaine monumentale. On ne sait pas exactement comment Bartholdi a été contacté, mais il décide d'offrir gracieusement un modèle de statue haut de 2,85m. La municipalité n'aurait qu'à prendre en charge les frais de fonderies. A la suite de cela, la ville de Bordeaux décide de contacter Bartholdi pour l'élaboration d'une fontaine servant de socle à la statue. 

La réplique bordelaise de la Statue de la Liberté est finalement inaugurée par le Président de la République Sadi-Carnot en avril 1888. 

Toutefois, en 1941, les Allemands décident d'enlever la statue pour la fondre et récupérer les métaux non ferreux mais également dans le but de supprimer le symbole de liberté qu'elle représente. 

En 2000, la statue fait son retour place Picard sous la forme d'un moulage en résine moins imposant, réalisé par les Ateliers de la Réunion des musées nationaux, sans la fontaine. 

Après les attentats du 11 septembre 2001 à New-York, le maire de Bordeaux, M. Alain Juppé, décide de faire installer une plaque commémorative sur le piédestal de la statue. 

Elle subit finalement des dégradations quelques années plus tard et après 6 ans de restauration, elle est définitivement réinstallée en mars 2012. 

Notre actualité